New York: 5 choses que j’ai détesté et 5 choses que j’ai adoré à New York

New York la ville de mes rêves.

La ville de la Statue de la liberté, de l’Empire State building, de Wall Street et de  Sex and the city. Bref une ville ou votre SBIL  ne pouvais pas ne pas aller.

Je voulais y aller au moins une fois et c’est désormais chose faite!  Je ne vais pas vous faire une description classique de mon voyage à New York car beaucoup d’autres l’ont fait avant  moi. Mais j’avais quand même envie de partager mon point de vue sur cette ville fascinante. Alors je vais  plutôt dire 5 choses que j’ai adoré et 5 choses que j’ai détesté. 

Et puisqu’il est toujours plus agréable de finir sur une note positive je vais commencer par les 5 choses que j’ai détesté. C’est partie voici ce que j’ai détesté à New York :

#1 La nourriture

Une chose est sûre on ne va pas à New York pour sa gastronomie. Vous risquez d’être déçu. En tant que parisienne (oui oui maintenant que j’ai les papiers je peux l’affirmer)  je m’attendais à goûter des plats savoureux venant des quatre coins du monde. (Et je ne vous parle pas de luxe). A Paris on peut toujours trouver un petit restaurant de quartier sympa qui fait des plats gourmand et généreux. J’ai testé quelques restaurants, et même de la street food, et j’ai trouvé la nourriture assez fade.  De plus j’ai eu l’impression de constamment manger trop sucrée ou trop gras.  Et ce peu importe le restaurant. Sans compter que les fruits et légumes avaient tous des tailles démesurés. J’ai mangé des olives  de la taille d’un citron. Inutile de vous dire mes gros soupçon sur l’origine de ces légumes (OGM).   J’ai eu un espoir quand à Time square j’ai testé du maïs grillé à même le grill. Mais la encore grosse déception. Le maïs était tellement sucré et juteux qu’on aurait dit qu’on y avait injecté du sirop de sucre!  Si vous voulez goûter  un OGM, New York est fait pour vous.

#2 Le vin

Sans surprise si la bouffe est mauvaise il ne faut pas s’attendre à grand chose du côté du vin. Même dans un restaurant haut de gamme le vin est très moyen. Bon j’avoue venant du Pays du pinard  et du fromage difficile d’être satisfaite. Pour la plus part ce sont des vins d’importation français ou argentin. En tout cas si vous êtes une fine bouche  je ne vous recommande pas d’en prendre.

#3 Les Prix hors taxe

En générale, en France quand on vous affiche un prix c’est celui que vous payez à la caisse. Sauf qu’aux Etats unis les prix affichés sont hors taxe. Et d’un état à un autre la taxe peut augmenter. Elle est en moyenne de 8%. Pas de quoi vous ruiner me direz vous. Sauf que la différence peut significativement grimper dès qu’on dépasse le seuil des 100 dollars. Mon portefeuille a encore les stigmate de ma première addition au restaurant. Je pensais payer 40 dollars et me suis retrouver à en payer 60. Bouhhh New York :(.

 

#4 Les Pourboires

En plus de la tax il faut compter les pourboires. Car ceux ci ne sont pas compté dans l’addition comme en France. C’est assez connue pourtant quand on y est  confronté à New York on est quelque peu déstabilisé. Et cela se comprend car  les pourboires sont calculés  en Pourcentage. Celui-ci est généralement indiqué sur la note. Il faut donc calculer mentalement.  Bien-sur il n’est pas obligatoire de respecter le pourcentage indiqué mais cela est quelque peu stressant. Quand on voit parfois les sourire forcés des serveuses.

5# Les touristes

La majorité des lieux d’intérêt sont pris d’assaut par les touristes, (moi y compris mais ça ne compte pas 🙂 moi je suis une VIP).  Du coup la ville perd un peu de son authenticité. On aimerait croiser des vrais “New Yorkais” à New York, mais c’est le même principe que toutes les grandes villes. Il faut y vivre ou connaitre quelqu’un qui y vit. Quelqu’un qui peut vous faire  sortir des parcours touristiques habituels.

6# Le shopping

C’est à la fois quelque chose que j’ai aimé et détesté. Dans les centre commerciaux et les magasins les articles ne sont pas très bien mis en valeur et on a l’impression d’être dans un souk. Parce qu’il y en a trop, mais trop, mais trop et partout. Les rayons n’en finissent pas et je n’ai quasiment rien à acheter car je n’arrivais jamais à me décider. De quoi se ruiner en un rien de temps.

 

Voilà finis le New York baching venons à ce que j’ai apprécié en 4 jours à New York.

Ce que j’ai aimé <3

1# Les gens sont sympas et ont le sens du service

Globalement les gens sont sympa et souriant. Sauf dans les milieux hype ou on retrouve un peu le même snobisme parisien. Pour vous illustrer cela voici une petite anecdote.

Lors de ce voyage je voulais m’offrir une petite fantaisie, histoire de faire plaisir à la petite fille qui sommeil en moi :m’offrir une Barbie noire.

Manque de bol de pour moi Toysaurus et FAO ont fait faillite (Amazon a tué le marché du jouet). Du coup impossible de trouver un magasin de jouets. Je déambulais donc sur la 5th Avenue à la recherche d’un magasin de jouet qui vend des barbies “noires” quand je suis tombée sur  un agent de tourisme. Je lui ai demandé mon chemin et il  m’a accompagné jusque  dans un magasin ou j’ai pu trouver ma barbie noire. Donc méga pousse vert pour les New Yorkais! A Paris c’est impossible de voir ça.

2# Les Rooftops

A New York,  il y a beaucoup de building dont les toits sont accessibles. L’Empire State, le Rockaffeler center, le One trade center etc… Mais il y a aussi des restaurants, des bars et même  des clubs au sommet de certains bulding. J’ai par exemple découvert le Citizen M New York et le  Standard Higline ou j’ai  pu écouter du jazz live en admirant la vue  360 sur Manathan, l’Hudson River et Staten Island . De plus ces bars sont sont design et contrairement au vin les cocktails sont plutôt bons. Le cosmopolitain New Yorkais est délicieux. 🙂

3# L’environnement multiculturel

Je ne vais pas m’étendre dessus mais la ville est exceptionnellement cosmopolite. Partout ou vous allez il y a des noirs, des blancs, des asiatiques, des arabes, des latinos, des indiens… On ne se sent pas vraiment étranger à New York.  Bref on croise vraiment de tout.

4#Les petits déjeuner avec Pancakes et Sirop d’érable

Au petit déjeuner impossible de passer à côté  des pancakes. Et du sirop d’érable mais aussi des purée de myrtille absolument délicieuse. De plus apparamment la gastronomie française à le vent en poupe à New York  du coup au Petit déjeuner ils proposent souvent de très bons croissants.

6#Le choix dans les magasins

Comme mentionné plus haut c’est  un avantage qui peut être un inconvénient. Pour ce séjour cela a été un inconvénient car je n’avais pas beaucoup de temps devant moi pour parcourir les magasins. Par contre si je repars à New York pour un plus long séjour je pense que ce sera plus agréable.

 

Au final New York est une ville magique, 5 jours c’est courts pour la visiter entièrement. Je pense que j’y retournerais très certainement. Au moins pour aller à Brooklyn ou je n’ai fait que passer. En bonus je vous partage une vidéo de mon séjour. Dites moi en commentaire ce que vous en avez pensez. Et maintenant c’est à  vous dites moi  est ce que vous aimez New York?

 

 

Spread the love
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :